Réglages

Lors de la visite pour accorder votre piano, le technicien ne doit pas se contenter d’effectuer l’accord, mais aussi d’inspecter les réglages mécaniques, clavier et pédalier.

La mécanique du piano est un ensemble de pièces et de leviers liés les uns aux autres. Chaque note comporte vingt-cinq points de réglage et quelque trente-deux points de frottement. Dans un piano queue les notes sont répétées grâce à des ressorts qui avec le temps perdent leurs tensions et en efficacité, il faut alors reprendre se réglage méticuleusement.

L’ensemble des garnitures en feutre et cuirs s’usent et se tassent impliquant des bruits parasites et dysfonctionnement  dans la  mécanique, la lyre mais aussi au clavier ou la hauteur, l’enfoncement et le jeu des touches sont  déréglés. Le départ des marteaux, l’enclenchement des pédales et l’étouffement des cordes sont autant de paramètres indispensables à régler.

La mécanique de votre piano subit énormément de contrainte, il est donc important de la suivre par un entretien courant de base: réparation sommaire, nettoyage, lubrification des axes ou encore remplacement de pièce,  etc..

Le réglage complet de mécanique doit être revu en moyenne tous les cinq ans pour en maintenir les performances et la précision ainsi le pianiste pourra s’exprimer davantage et profiter au mieux de son instrument.

Si les réparations sont plus conséquentes et impliquent des frais plus importants, un devis précis sera établi reprenant les opérations en détails ,leurs coûts et le temps nécessaire.



Les commentaires sont fermés.